mercredi 29 octobre 2014

Mon expérience en tant que traductrice autonome pour Amazon

En 2014, j'ai eu la chance de trouver plusieurs nouveaux clients, et j'ai notamment commencé à traduire à la pige pour Amazon Europe. 

1. Comment ai-je été recrutée?
J'ai été recrutée par le biais d'une connaissance qui travaillait chez Amazon et qui a envoyé mon CV à la responsable des ressources humaines, car l'entreprise avait besoin de recruter des pigistes pour sa base de données. Notez que par la suite, l'entreprise a publié une annonce sur ProZ.com, donc les contacts internes n'étaient pas indispensables dans ce cas.
Ensuite, j'ai passé un test et après correction de celui-ci, j'ai intégré la base de données des traducteurs pigistes.

2. Quelle fonction est-ce que j'occupe?
Je suis traductrice pigiste pour le français de France.

3. Est-ce que j'ai été formée?
J'ai reçu plusieurs documents expliquant les différentes règles à respecter, mais pas de formation. Par contre, je suis régulièrement révisée par les traducteurs à l'interne qui m'envoient leurs commentaires.

4. En quoi consiste mon travail?
Je traduis les descriptions de produits. C'est amusant de voir tout ce qui se vend sur Amazon, des fois c'est à peine croyable!



jeudi 16 octobre 2014

Comment rédiger son profil sur LinkedIn quand on est travailleur autonome?

Je suis sur LinkedIn depuis des années et je dois dire que c'est un outil que j'apprécie beaucoup.
Mais jusqu'à quel point LinkedIn est-il vraiment utile pour les travailleurs autonomes?

J'imagine que tout dépend de ce que l'usager attend du site. Pour ma part, je souhaite que mon profil LinkedIn soit une vitrine de mon expérience professionnelle, ce qui est le cas pour les salariés.

Mais voilà, le simple fait d'indiquer une date de début et de fin d'emploi constitue en soi un véritable problème pour les travailleurs pigistes. Nous travaillons par contrat, la date de début de collaboration est donc pertinente, mais pas celle de fin.

Auparavant, j'avais indiqué chacun de mes clients comme une expérience de travail séparée, jusqu'à ce que je reçoive un message de félicitations pour l'anniversaire de mes X années dans l'entreprise Y pour laquelle j'avais fait une ou deux traductions.

J'ai donc adopté une nouvelle approche, beaucoup plus concise, ou je résume mes principaux clients dans le paragraphe de présentation ainsi que mes quelques expériences de travail à l'interne.

En soi, cette solution me correspond mieux, mais elle comporte un problème majeur : cette solution ne me permet pas de réseauter avec mes clients. Comme je ne présente plus chacun de mes clients sous la forme d'une entrée distincte, je ne peux plus présenter l'entreprise en la cherchant sur LinkedIn, et donc le site ne me propose plus de rentrer en contact avec de potentiels collègues, et donc de réseauter.

À présent, si je veux établir une relation avec mes clients, je dois leur envoyer une invitation.

Et vous, comment tirez-vous profit de votre profil LinkedIn? Avez-vous des astuces?

lundi 6 octobre 2014

Mon expérience de collaboration avec Google

Il y a environ 6 mois, une agence de traduction américaine avec qui je travaille régulièrement depuis plusieurs années m'a contactée pour participer à un projet pour Google.

Vous imaginez bien que je n'allais pas rater cette occasion, moi qui suis une fervente utilisatrice de tous les produits Google depuis des années!


1. Comment ai-je été recrutée?
Comme je vous l'ai dit, je ne suis pas employée par Google mais par une agence de traduction qui a obtenu un contrat avec Google. C'est l'agence qui m'a contactée, mais c'est Google qui a retenu ma candidature après avoir fourni un CV et des échantillons de transcréation.

2. Qu'est-ce que je fais?
Je travaille comme Lead reviewer for French, qui pourrait se traduire par réviseure principale pour le français. Pour ce projet, je localise vers le français de France.

3. Est-ce que j'ai été formée?
Avant de commencer à travailler sur les projets, j'ai reçu plusieurs formations, notamment une pour expliquer ce que Google attendait de nous et nous mettre un peu dans le bain de l'entreprise, et une autre un peu plus spécialisée sur le SEO.
Les formations se sont déroulées par Hangout et ont été enregistrées pour me permettre de les revoir à ma guise par la suite.

4. En quoi consiste mon travail?
C'est la première fois que je travaille avec une entreprise qui fonctionne de la sorte, mais dans ce cas, le processus de transcréation se passe au moment de la révision et non de la traduction. Sur le coup j'étais surprise, mais finalement c'est très intéressant comme technique, cela permet de se concentrer sur le processus créatif sans être perturbé par les difficultés liées à l'exercice de la traduction.

N'hésitez pas à laisser un commentaire pour me faire part de vos expériences professionnelles!