mardi 5 juin 2012

La clé du marketing


Je suis tombée sur cet article dans mon fil Twitter concernant les principaux outils marketing du travailleur autonome.

Je dispose de presque tous les éléments de cette liste :
þ Logo
þ Cartes d'affaires
þ Site Web
þ Stratégie visuelle (toujours les mêmes tons et couleurs pour rappeler mon logo)
þ Brochures (que je n'ai jamais eu l'occasion de donner)
þ Photo professionnelle que j'utilise pour tous mes profils publics
þ Signature de courriel
þ Mission de l'entreprise

Mais un élément manque à ma liste, et c'est peut-être le plus important : mettre au point un discours de présentation pour mes services.
C'est pourtant un outil indispensable qui se termine par la remise en main propre de sa carte de visite.

Il doit évidemment être court, enjoué, et doit énoncer les principales caractéristiques de ses services tout en expliquant à son interlocuteur pourquoi nous sommes la personne indiquée pour ses travaux de traduction. Le meilleur pitch étant celui qui donne l'impression d'avoir été spontané alors qu'il a été préparé avec minutie et même appris par coeur.

Je le confesse, je prône toujours l'importance de participer aux évènements de réseautage mais je n'y vais que très peu. Je suis pourtant convaincue du bien-fondé de ces rencontres.
Je serais certainement plus disposée à y aller si j'avais mis au point un discours de présentation pour attirer l'attention de potentiels clients. J'aime aussi l'idée de Patricia sur son blogue qui propose de se rendre aux salons professionnels avec un collègue, car comme elle le dit si bien, « la conversation attire les conversations », un conseil qui convient également très bien aux activités de réseautage.

Je sais donc quel sera mon prochain défi marketing pour les mois à venir, et ensuite, à moi les salons et les réseautages, l'été se prêtant d'ailleurs très bien à ce genre de rencontres.

Et vous, est-ce que vous disposez d'un discours de présentation pour vos services?

4 commentaires:

  1. Bonjour An-So, et merci pour le lien !

    On parle souvent de discours de présentation, également nommé "présentation flash" ou, en anglais, "elevator pitch".

    C'est bien d'en avoir un, mais dangereux d'en n'avoir qu'un. Différence. Le modèle taille unique n'est pas le plus seyant.

    L'idéal est d'avoir des briques (sur les aspects résonner, différencier, démontrer) que l'on assemble judicieusement *après* avoir posé quelques questions ouvertes et écouté attentivement. Sinon, on risque d'être à côté de la plaque et/ou de refroidir son interlocuteur avec une démarche commerciale peu subtile :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la métaphore des briques, on pose chaque brique de son discours en fonction de la réaction ou de l'intérêt de son interlocuteur, c'est bien dit!
      Et effectivement, il faut être préparé et suffisamment à l'aise pour pouvoir adapter son discours, sinon on risque de justement causer l'effet inverse et ennuyer la personne plutôt que de la "séduire".

      Supprimer
  2. Bonjour An-So,

    Je pense que le mieux, c'est de commencer par expliquer ce que l'on fait à des proches (qui ne comprennent pas toujours très bien) ou à des gens que l'on rencontre dans un contexte non professionnel. Là, tu as le droit à l'erreur et aux hésitations... À mon avis, c'est un bon entraînement qui va te permettre de trouver les points forts de ton discours, ce qui "parle" le plus à tes interlocuteurs (Chris Durban nous expliquait en formation SFT qu'elle avait l'habitude de se présenter non pas en tant que traductrice, mais en disant "je fais chanter les mots" pour intriguer son interlocuteur !)

    Quant à aller à un évènement avec un collègue, je crois que ça présente un avantage supplémentaire : quand on a du mal à se "vendre", il est parfois plus facile de parler en termes élogieux du travail d'un collègue que du sien... Le discours des autres peut te donner des idées !

    Bon, je donne des conseils, mais moi aussi il me manque encore un "elevator speech" percutant... Alors au boulot ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes conseils Jeanne.
      J'ai déjà fait une présentation de mes services dans le cadre d'une formation en coaching d'affaires il y a quelques années et ça c'était très bien passé, mais je trouve ça plus facile de parler à un public qu'à une seule personne, enfin ça fait toujours un point de départ pour commencer à réfléchir à un pitch percutant!

      Supprimer