samedi 14 avril 2012

Préparer les étudiants à une carrière d’indépendant



(En plein travail!)

Un de mes contacts sur Google+ a partagé un article très intéressant qui pose la question suivante : devrait-on enseigner dans les écoles les compétences de base pour permettre aux élèves de poursuivre une carrière en tant qu’indépendant?

Je suis d’accord qu’une carrière en tant qu’indépendant n’est pas pour tout le monde, mais il faut aussi prendre en considération que beaucoup de personnes ont envie de se lancer dans cette aventure mais ne savent pas comment s’y prendre, et ne soupçonnent pas la quantité de travail qui se cache derrière ce statut alléchant et finalement, échouent.

Je me souviens lors de mes études, j’avais un professeur qui travaillait aussi en tant que traducteur indépendant et qui prenait la peine de nous expliquer de temps à autre en quoi consistait son métier, et chaque année, il invitait une personne à venir parler aux élèves de dernière année de son choix de carrière d’indépendant. Il estimait en effet que ces informations étaient nécessaires pour les étudiants et franchement, il avait raison!

Travailler comme indépendant, c’est beaucoup de bonheur mais aussi de nombreux inconvénients.
Ce n’est pas juste le travail de traduction, il faut aussi prendre en considération la recherche de clients, la facturation, le suivi des contrats mais aussi la comptabilité, la gestion de projets et le marketing. Pas étonnant que certaines personnes préfèrent être employées.

Ce serait donc bien que les universités et écoles de traduction commencent à préparer leurs élèves à la réalité de la vie.
L’article se demande d’ailleurs quels éléments devraient être enseignés si tel cours venait à exister.
Cours d’affaires, de marketing, de médias sociaux, un mélange de tout ça? Oui, et de droit  des contrats et une explication des différents statuts qui existent pour les indépendants, ainsi que des cours de gestion et de comptabilité.

Au Québec, j’ai suivi une formation ASP lancement d’entreprise, une formation qui n’est donc pas réservée aux indépendants mais qui explique très bien les démarches à suivre dans ce cas là. Si la majorité des participants étaient des personnes de plus de 40 ans qui souhaitaient se reconvertir, on y trouvait aussi quelques étudiants qui n’avaient pas trouvé ces renseignements ailleurs et voulaient être prêts au moment d’entrer sur le marché du travail.

Et j'en profite pour vous dire que j'ai lancé un petit concours sur la page Facebook de Go4Language.com pour faire gagner à une personne ma formation Découvrir et utiliser les médias sociaux, voici un cours qui pourrait aider les jeunes indépendants à lancer leur campagne 2.0 justement!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire