mardi 27 mars 2012

Comment trouver un traducteur?


Alors que je lisais cet article sur la façon dont une écrivaine anglophone a décidé d'autoéditer ses livres puis les traductions de ses livres, un passage a attiré mon attention. Narrant la manière dont elle a fait traduire ses livres, l'auteure dit, je cite :

Je suis passée par Elance.com pour trouver deux traducteurs et un troisième m'a été recommandé. C'est un processus compliqué, mais je crois que le marché mondial va se développer et j'aimerais rendre mes livres disponibles partout dans le monde, dans autant de langues qu'il sera possible. » Ainsi, trouver des traducteurs pour faire traduire ses livres lui a semblé être un processus compliqué.

Comment trouver un traducteur?

Ne sachant où s'adresser, cette personne a décidé de passer par le site Elance.com. Je ne suis pas inscrite donc je ne peux pas vraiment parler des services de ce site, mais il me semble que c'est un de ces sites qui fonctionnent par appels d'offres et prend des commissions pour chaque travail accompli. Ce qui me dérange c'est que toutes les transactions bancaires sont contrôlées par le site. Il est vrai que d'un côté cela peut offrir une certaine sécurité au travailleur indépendant, mais je vois surtout que cela permet au site de s'octroyer une partie de mes recettes. Je n'ai pas trouvé à combien s'élevait la commission.

Si j'avais été à sa place, je pense que j'aurais consulté la liste des membres de l'ATA (American Translators Association) puisqu'elle se trouve aux États-Unis, ou j'aurais probablement fait une recherche sur Internet ou encore tweeter ma recherche de traducteurs.

Comment choisir le bon traducteur?

Par exemple, si l'auteure s’était rendue sur le site de l’ATA, elle aurait trouvé le guide Getting it right, de Chris Durban, qui donne des conseils aux clients pour bien choisir leurs traducteurs.

Le SFT (syndicat national des traducteurs professionnels) propose aussi la version française de ce guide, Traduction : faire les bons choix.

Le guide explique bien les différents points à prendre en compte à l'heure de chercher un traducteur. Il n'y a qu'un petit point que je nuancerais. Voici un extrait de la dernière page du guide :

Choisir son prestataire.
Faites-vous une idée précise de la qualité que promettent les traducteurs pressentis. Ne vous contentez pas de leur jolie plaquette ou de leur séduisant discours commercial. Demandez à voir les travaux dont ils sont fiers, pas seulement la liste de leurs clients ! Si votre prestataire se dit prêt à adapter votre site Internet en langue étrangère, consultez les sites qu’il a déjà réalisés.
Idem pour les discours ou les brochures. Transmettez ces exemples de réalisations à quelqu’un de confiance dont la langue maternelle est celle qui vous intéresse (ou à l’un de vos collaborateurs ou partenaires étrangers) et demandez-lui son avis.
Si votre prestataire expérimenté ne peut rien vous montrer dont il soit fier, vous êtes mal parti (et lui aussi).

J’avais réalisé un portefolio lorsque je me suis mise à mon compte mais étant donné que pas un seul client ne me l’a demandé, je ne l’ai jamais mis à jour, et puis il est toujours délicat de transmettre ses traductions, il faut s'assurer que le client est d'accord et respecter les clauses de confidentialité, ce n'est donc pas aussi évident que cela n'y paraît.

Le seul problème que je vois avec ce guide, c'est qu'il est communiqué par les associations de traducteurs principalement, donc si le client ne pense pas à consulter l’association de traducteurs de son pays/province, il est fort probable qu’il ne tombera pas dessus. De plus, le guide explique les critères à prendre en compte mais ne dit pas trouver l’oiseau rare.

Où trouver un traducteur?

Futurs clients, sachez que les traducteurs sont en fait très accessibles.

Nous disposons souvent d’un site Web et nous sommes présents sur les médias sociaux comme LinkedIn, Facebook et Twitter. 
LinkedIn est un bon endroit pour dénicher des traducteurs. De plus, le site vous donne un aperçu de l'expérience du potentiel fournisseur de services. Twitter est aussi un outil très efficace pour la recherche de travailleurs pigistes. 

Selon moi, les sites qui font payer les prestataires pour postuler ne garantissent absolument pas d'y trouver des traducteurs qualifiés.

Le site TranslatorsCafé est un bon outil pour trouver des traducteurs. Il vous permet de publier gratuitement une annonce et de chercher dans leur base de données.

Enfin, consultez le site de l’association des traducteurs ou ordre des traducteurs de votre pays qui publie gratuitement la liste de ses membres. Les tarifs de ces derniers seront sûrement un peu plus élevés car ils ont été triés sur le volet et doivent payer une cotisation annuelle.

vendredi 23 mars 2012

Vive le français!

Le 20 mars c'était le jour de la francophonie.


Selon l'Académie française, la francophonie couvre aujourd’hui un ensemble de près de soixante-quinze états et gouvernements (OIF, Organisation internationale de la francophonie).
     Parmi ces pays, certains sont entièrement de langue française, d’autres ne l’utilisent que partiellement, pour d’autres elle ne représente qu’une langue étrangère maîtrisée par une partie plus ou moins grande de la population.
     Si l’on considère le nombre de personnes pouvant réellement s’exprimer en français, le chiffre doit être ramené à un niveau de l’ordre de 200 millions de personnes.
     Il apparaît ainsi, de manière évidente, que le concept de francophonie est aujourd’hui plus vaste que son sens d’origine (1880) : ensemble des gens ayant dans le monde le français pour langue maternelle ou seconde.
     La raison en est simple. Le terme de francophonie est passé en une vingtaine d’années d’une notion purement géographique à l’expression d’un ensemble politique volontariste.
Où que vous soyez, si le français est une langue qui vous tient à coeur, alors c'est l'opportunité de la célébrer en participant aux nombreuses activités organisées de par le monde.

Au Québec, on la célèbre pendant toute une semaine avec les Rendez-vous de la francophonie.

De son côté, l'ONU célèbre aussi la journée de la langue française. À noter le témoignage de Anne Fassotte, une traductrice à l'ONU, qui explique un peu en quoi consiste son métier.


lundi 12 mars 2012

Découvrir Pinterest




Dernièrement je parle beaucoup des médias sociaux, et pour cause, j'étais en train de préparer une formation pour le CTTIC intitulée Découvrir et utiliser les médias sociaux, actuellement disponible en ligne sur leur site d'ailleurs.

Le cours s'adresse principalement aux novices, mais puisque j'étais dans le sujet, j'en ai profité pour me renseigner sur le réseau social qui fait beaucoup parler de lui en ce moment, j'ai nommé Pinterest.

Pinterest est un réseau qui fonctionne uniquement sur le partage d'images comme vous l'explique cette vidéo. Il s'agit d'une plateforme où les gens partagent ce qu'ils aiment dans différentes catégories.

On s'y inscrit sur invitation (en fait, on peut juste en demander une sur la page d’accueil du site, ou si vous le souhaitez, je peux vous inviter) et en quelques minutes on est prêt à épingler. Je vous conseille de consulter cet article pour obtenir quelques conseils au moment de créer votre profil. D'un point de vue professionnel, c'est donc idéal pour les personnes qui fabriquent des choses et désirent les vendre sur le Web.

Les prestataires de services par contre, n'appartiennent à aucune catégorie de Pinterest, et pour cause, l'éthique du site repose sur les trois points suivants : faire preuve de courtoisie, citer ses sources et éviter de s'auto-promouvoir.

Alors pourquoi être présent sur Pinterest si l'on sait d'avance qu'on ne s'en servira pas pour promouvoir ses services?

Pinterest a d’autres avantages. Vous pouvez vous en servir pour:

  • Vous faire remarquer et trouver de nouvelles personnes intéressantes à suivre
  • Profiter de la popularité croissante du site
  • Encourager le trafic vers vos autres médias sociaux et votre site Web
  • Référencer votre site et vos médias sociaux puisqu'on peut mettre des images à partir d'URL
  • Passer un bon moment puisque Pinterest est un outil très agréable à utiliser.

En fait, tout fonctionne avec des tableaux que vous créez selon vos centres d'intérêt. Il s'agit ensuite d'épingler du contenu sur chacun de vos tableaux. Ce contenu peut être personnel, pris du Web ou repris de ce que partagent les autres usagers.

Voici quelques conseils à suivre si vous décidez de vous lancer sur Pinterest :

  • Ajoutez un bouton Pinterest sur vos autres médias sociaux
  • Encouragez la collaboration : inviter les gens qui aiment ou ont partagé vos photos à rejoindre votre groupe
  • Ajoutez des étiquettes et des hashtags dans la section description de votre photo
  • Cherchez des choses à épingler sur votre site et votre blogue, toujours pour favoriser le référencement de ces derniers.


lundi 5 mars 2012

Le prochain salon du livre à Paris


J'ai été contactée il y a quelques semaines pour couvrir le salon du livre en tant que blogueuse.
Comme l’évènement a lieu à Paris et que je suis à Montréal, j'ai dû décliner l'invitation, mais peut-être que certains d'entre vous seront intéressés.

Alors pourquoi le salon cherche-t-il des traducteurs pour couvrir son évènement?

Et bien parce que le salon organise depuis l'année dernière les Rencontres de la Traduction, qui auront lieu le 15 mars de 9h00 à 17h00 à la porte de Versailles.

Voici en quoi consisteront ces rencontres 2012 :
Ces Rencontres de la Traduction 2012 s’interrogeront sur les fonctions, les modalités et les difficultés contemporaines de la traduction, notamment à travers le rôle de passeur du traducteur, la question du numérique et les difficultés spécifiques aux langues rares. Une importante nouveauté en matière de formation y sera présentée. La journée sera assortie d’échanges exceptionnels avec des traducteurs de renom qui viendront faire partager leurs méthodes de travail.
J'attire tout de même votre attention sur le fait qu'il vous faut demander une pré-accréditation avant de vous y rendre, disponible en ligne depuis le site Web.

Si vous y assistez, n'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé.