lundi 16 janvier 2012

Commencer une nouvelle vie professionnelle au Québec

Nombreuses sont les personnes désireuses de s'installer au Québec, mais avant de prendre une telle décision, mieux vaut bien s'informer.

Je ne peux pas parler pour les gens qui souhaiteraient venir en tant que Pvtistes faire une brève expérience au Québec, mais pour les gens qui penseraient à demander la résidence permanente, sachez qu'il est assez facile de se lancer en affaires au Québec. En fait, pour monter une petite affaire ou travailler en tant que pigiste, il n'y a rien à faire, il suffit de se lancer! Dès que vous atteindrez un chiffre d'affaires de 30 000 $ par an, par contre, il faudra que vous demandiez un numéro de TPS/TVQ (très simple à obtenir d'ailleurs). Pour les gens qui souhaiteraient créer une entreprise, il vous faudra décider de la forme juridique de votre entreprise, immatriculer et enregistrer votre entreprise puis obtenir les permis d’exploitation appropriés, comme l'explique ce site d'immigration Québec.

Il est donc plutôt facile de commencer, mais comment réussir dans un marché jusque-là inconnu?

Sachez que le mot d'ordre au Québec, c'est le réseautage. Si vous êtes un vendeur né, vous serez ici comme un poisson dans l'eau. Les autres, ne baissez surtout pas les bras! Les occasions de réseautage sont riches ici, il vous suffit de cibler un domaine où vous êtes à l'aise et d'y participer avec plaisir... et surtout, de toujours avoir vos cartes d'affaires à portée de main.

Ensuite, si vous vous sentez un peu perdu, n'hésitez pas à profiter de toutes les opportunités qui s'offrent à vous. Vous pouvez vous renseigner auprès du SAJE de Montréal, par exemple, ou encore suivre un cours de lancement d'entreprise qui vous apprendra toutes les bases pour bien réussir, y compris les aspects fiscaux et légaux de la création d'entreprise. Le SAJE propose une formation. J'ai suivi la formation de Mon projet d'affaires (réservée aux femmes), et je sais qu'il y en a bien d'autres. À vous de chercher celle qui vous correspond le mieux.

Si vous êtes français, n'hésitez pas à contacter l'OFII à votre arrivée pour vous aider à vous orienter sur le marché du travail québécois, adapter votre CV et vous donner quelques pistes de personnes à contacter.

Enfin, pourquoi pas aussi mettre votre CV en ligne sur quelques sites d'offres d'emploi locaux comme Monster.ca, Jobboom et Workopolis ou, si vous êtes pigiste, Agent Solo.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire