vendredi 27 janvier 2012

Bitext2tmx


programación accesible y abierta
Dessin de María Andueza - Flickr : Ultra-lab

Amateurs de logiciels ouverts, ce billet est pour vous!

 Omega T, le logiciel ouvert de traduction assistée par ordinateur, est désormais bien connu, mais peut-être ne connaissez-vous pas encore Bitext2tmx, un programme d'alignement qui permet de convertir des documents txt en mémoire de traduction sous format tmx.

Si vous créez occasionnellement des mémoires, vous n'aurez peut-être pas forcément envie d'investir dans un logiciel d'alignement payant et cet outil pourra certainement vous faire gagner beaucoup de temps, surtout qu'il est très simple à utiliser.

Le logiciel a été conçu par les membres d'un groupe de recherche de l'université d'Alicante, en Espagne, et est gracieusement mis à disposition du public, une initiative qui, selon moi, mérite d'être saluée.

lundi 16 janvier 2012

Commencer une nouvelle vie professionnelle au Québec

Nombreuses sont les personnes désireuses de s'installer au Québec, mais avant de prendre une telle décision, mieux vaut bien s'informer.

Je ne peux pas parler pour les gens qui souhaiteraient venir en tant que Pvtistes faire une brève expérience au Québec, mais pour les gens qui penseraient à demander la résidence permanente, sachez qu'il est assez facile de se lancer en affaires au Québec. En fait, pour monter une petite affaire ou travailler en tant que pigiste, il n'y a rien à faire, il suffit de se lancer! Dès que vous atteindrez un chiffre d'affaires de 30 000 $ par an, par contre, il faudra que vous demandiez un numéro de TPS/TVQ (très simple à obtenir d'ailleurs). Pour les gens qui souhaiteraient créer une entreprise, il vous faudra décider de la forme juridique de votre entreprise, immatriculer et enregistrer votre entreprise puis obtenir les permis d’exploitation appropriés, comme l'explique ce site d'immigration Québec.

Il est donc plutôt facile de commencer, mais comment réussir dans un marché jusque-là inconnu?

Sachez que le mot d'ordre au Québec, c'est le réseautage. Si vous êtes un vendeur né, vous serez ici comme un poisson dans l'eau. Les autres, ne baissez surtout pas les bras! Les occasions de réseautage sont riches ici, il vous suffit de cibler un domaine où vous êtes à l'aise et d'y participer avec plaisir... et surtout, de toujours avoir vos cartes d'affaires à portée de main.

Ensuite, si vous vous sentez un peu perdu, n'hésitez pas à profiter de toutes les opportunités qui s'offrent à vous. Vous pouvez vous renseigner auprès du SAJE de Montréal, par exemple, ou encore suivre un cours de lancement d'entreprise qui vous apprendra toutes les bases pour bien réussir, y compris les aspects fiscaux et légaux de la création d'entreprise. Le SAJE propose une formation. J'ai suivi la formation de Mon projet d'affaires (réservée aux femmes), et je sais qu'il y en a bien d'autres. À vous de chercher celle qui vous correspond le mieux.

Si vous êtes français, n'hésitez pas à contacter l'OFII à votre arrivée pour vous aider à vous orienter sur le marché du travail québécois, adapter votre CV et vous donner quelques pistes de personnes à contacter.

Enfin, pourquoi pas aussi mettre votre CV en ligne sur quelques sites d'offres d'emploi locaux comme Monster.ca, Jobboom et Workopolis ou, si vous êtes pigiste, Agent Solo.


mardi 10 janvier 2012

Augmenter ses tarifs en 2012

Contando Dinheiro
Flickr | Jeff Belmonte

Chaque année, c'est la même chose, le 1er janvier, tout augmente : le prix des timbres, la carte de bus, les taxes, etc, alors doit-on aussi augmenter ses tarifs en tant que prestataires de services?

Je suis en affaires depuis 2 ans maintenant. L'année dernière je n'ai pas augmenté mes tarifs mais cette année, je pense le faire.

Cependant, je me pose les deux questions suivantes :

1) Dans quelles proportions augmenter mes tarifs?
2) Comment annoncer mon augmentation à mes clients fidèles?

Il me semble logique, en règle générale, d'adapter ses prix de manière à couvrir au moins le coût de l'inflation et continuer à pouvoir vivre correctement avec son salaire de traducteur.

Néanmoins, il peut y avoir d'autres facteurs que la seule inflation qui viendrait modifier nos tarifs en tant que prestataire. Par exemple, l'offre d'une nouvelle spécialité, ou encore, l'obtention d'une accréditation.

Reste à annoncer la hausse de prix aux clients. C'est toujours délicat et je manque d'expérience dans ce domaine, mais si la hausse est raisonnable et justifiée, il n'y a aucune raison que le client la refuse. Lui-même aura probablement fait la même chose auprès de ses propres clients.


lundi 2 janvier 2012

Comment envisagez-vous 2012?


Qu'est-ce qui nous attend pour 2012?

source : le blogciné.fr

Êtes-vous plutôt optimiste pour l'année à venir ou au contraire, pensez-vous que l'année 2012 sera aussi mauvaise, voire pire que 2011, sur le plan de l'économie mondiale?

Il semble que les opinions soient partagées, comme le démontre cette vidéo trouvée sur le site Les affaires.com ou encore cet article publié sur l'Express.fr qui révèle que plus de la moitié de la population française se déclare pessimiste quant à l'année 2012.

Une chose est sûre, l'année 2012 promet d'être une année riche en actualités : élections russe, française, américaine, et n'oublions pas la fin du monde qui nous attend selon les prévisions du calendrier maya.

Et sur le plan professionnel, comment se profile votre année 2012? Avez-vous pris de bonnes résolutions pour cette nouvelle année?

Personnellement, le plus grand changement que je prévois est d'entrer dans l'Ordre des traducteurs du Québec, puisque j'ai été acceptée fin 2011, avec tous les avantages/changements que cela implique de devenir traducteur agréé. En espérant que ce nouveau choix de carrière s’avérera fructueux pour mes affaires.