vendredi 24 juin 2011

Expression d'icitte

Aujourd'hui, c'est la Saint Jean Baptiste, c'est-à-dire, la fête nationale du Québec.

À cette occasion, je parlerais d'une expression québécoise que je viens de découvrir au hasard en passant devant l'enseigne d'un fast food.

AVOIR LA DENT SUCRÉE : aimer les aliments sucrés

Vous connaissez sûrement son équivalent anglais "To have a sweet tooth", mais saviez-vous qu'au Québec on utilise l'expression « avoir la dent sucrée » ?

L'expression semble communément utilisée dans les médias, par exemple, cet article de presse qui nous explique pourquoi nous avons la dent sucrée.

Ne connaissant pas l'expression (c'est que la langue québécoise est riche de mille et une expressions aussi surprenantes les unes que les autres), j'ai été fort surprise lorsque je suis passée devant cette affiche l'autre jour.



En tout cas, cette publicité m'aura appris quelque chose.

Et vous alors, vous avez la dent sucrée?

7 commentaires:

  1. C'est drôle. C'est le genre d'expression québécoise qui me met un peu mal à l'aise car je pense tout de suite à une mauvaise traduction litérale anglais-français. Mais après tout, pourquoi pas?

    RépondreSupprimer
  2. @ noemagosa : c'est bien pour ça que cette pub a attiré mon attention, c'est parce que j'ai d'abord cru à une erreur. Mais non, ça se dit!

    RépondreSupprimer
  3. Ici (région Rhône-Alpes, France), on utilise l'expression "Avoir le bec sucré".

    RépondreSupprimer
  4. @ Nathalie : oui effectivement moi aussi je dis "avoir le bec sucré".

    RépondreSupprimer
  5. C'est une mauvaise traduction. Les Québécois utilisent bien l'expression "avoir le bec sucré". Je suis cependant heureux de constater l'existence de cette usage en Rhône-Alpes. Étonnant! En Amérique du Nord, il faut dire que le français en prend vraiment pour son rhume à l'heure actuelle, d'autant plus que c'est l'automne :))Blogue très intéressant! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant j'ai entendu cette expression ici au Québec, on la trouve même dans les journaux comme le Devoir et elle figure aussi dans Antidote. Peut-être les deux expressions sont-elles d'usage au Québec?
      Contente que tu trouves ce blogue intéressant, la prochaine fois n'hésite pas à t'identifier, c'est tellement plus agréable de savoir avec qui on parle, merci!

      Supprimer
  6. Je suis Québécoise et je demeure en Estrie, ici dans mon entourage on dit : Avoir le bec sucré. Il se peut que dans certaines régions du Québec, on dit avoir la dent sucrée !

    RépondreSupprimer