lundi 28 mars 2011

Les différences entre le français de France et le français québécois


Lorsqu'on décide de s'installer au Québec, on découvre une foule de nouveaux mots jusqu'alors insoupçonnés...

Certains font sourire, comme le char pour dire la voiture, certains déroutent un peu la première fois, comme quand on vous dit « bienvenu » à la place de « de rien » et d'autres termes répondent vraiment à un vide linguistique de la langue française et sont extrêmement bien trouvés.

Ci-dessous vous trouverez une liste de quelques termes québécois que je trouve particulièrement pratique, divisée en différentes catégories.

Les termes informatiques
Au Québec, on trouve régulièrement les termes suivants dans le domaine informatique :
clavarder : chater
courriel : e-mail
pourriel : spam
baladodiffusion : podcast
hameçonnage : phishing
blogue : blog
billet : post
babillard : tableau d'affichage

Les termes du quotidien
gomme : chewing-gum
magasiner, magasinage : faire du shopping
croustilles : chips

Les marques ne sont pas en restent...
Ainsi, dans cette grande chaîne de restauration rapide, les enfants québécois mangent des « joyeux festins » et des « croquettes » de poulet.

Évidemment, les titres de films, souvent laissés en anglais en France, sont pour la plupart traduits au Québec. Voici quelques exemples de traduction de titres de films au Québec. (source : imdb)

Fiction pulpeuse : Pulp Fiction
Frissons : Scream
C’est le petit qu’il nous faut : Get Shorty
Les petits pieds du bonheur : Happy Feet
Betelgeuse : Beetlejuice
Le commando des bâtards : Inglorious Basterds
Traduction infidèle : Lost in Translation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire