lundi 7 février 2011

Quand je serai grande, je serai...

 

Quel chemin vous a conduit vers la traduction ou votre profession quelle qu'elle soit? Est-ce un hasard de la vie ou s'agit-il d'une vocation?

En m'inscrivant récemment sur un forum de traducteurs et ayant été invitée à me présenter au groupe, je me suis tout à coup souvenue d'où m'était venue l'envie de devenir interprète (car j'ai d'abord fait un bref passage en interprétation avant de me consacrer au métier de traductrice).

C'était en cours d'espagnol, en 3ème, alors qu'on étudiait une BD de Mafalda.


Traduction : Quand je serai grande, je travaillerai comme interprète à l'ONU
Comme ça je pourrai faire en sorte que les peuples se comprennent
j'étudierai l'anglais, le russe
Dis-lui qu'il aille se faire...
...et un peu de judo au cas où
Et pour être honnête, la lecture de cette vignette fut comme une révélation pour moi à l’époque. Le plus amusant c'est que je n'ai pas vraiment changé de plan de carrière depuis, à part pour passer de l'interprétation à la traduction (ce qui, il est vrai, est déjà un grand changement en soi, mais disons que cela reste dans le même domaine).

Depuis, Mafalda est devenue un peu mon héroïne, et lorsque je vois ma petite nièce d'Argentine casser sa tirelire pour s'acheter les histoires complètes de Mafalda, je me rends compte que je ne suis pas la seule à être inspirée par les histoires de cette petite fille et son regard clairvoyant sur le monde.

------
NdR : Ce texte à été mis à jour suite à un commentaire anonyme.

1 commentaire: