vendredi 17 décembre 2010

Joyeuses Pâques!

Voici un petit billet de saison en ce temps des fêtes.

L’autre jour je regardais Piège de cristal (Die Hard 1), avec les sous-titres en espagnol car j’aime bien regarder comment certaines expressions ont été traduites ou interprétées par les traducteurs, quand soudain, sans prévenir, en pleine célébration des fêtes de fin d’années, je vois apparaître à l’écran ces deux petits mots : Felices Pascuas!


Mon cerveau serait-il en train de me jouer un mauvais tour? Surprise, je reviens en arrière pour en avoir le cœur net, et là, je constate que Merry Christmas a bel et bien été traduit par Felices Pascuas. Impossible qu’il s’agisse d’une erreur de traduction ou d’interprétation, surtout que le reste des sous-titres est tout à fait correct, mais alors, que s’est-il passé?

J'ai d'abord pensé qu’il s’agissait d’une étourderie, mais non, l’erreur est récurrente, tout au long du film, et dans le deuxième aussi, la même erreur se répète, inlassablement : Felices Pascuas.



Alors à votre avis, d’où vient cette erreur?

Personnellement je pense qu’il s’agit tout simplement d’un problème de mémoire de traduction, mais tout de même, c’est à peine croyable de penser que ces sous-titres sont passés entre les mains d’une agence qui a osé les commercialiser sans même réviser le contenu.

Bonnes fêtes à tous!

samedi 11 décembre 2010

Amnesty International sonne l'alarme sur le sort des migrants latinos


J'abordais précédemment la question du bénévolat dans la traduction, voici un petit billet pour vous parler de la campagne qu'a lancée récemment Amnesty International et à laquelle j'ai participé pour dénoncer le sort que subissent les migrants d'Amérique centrale qui traversent le Mexique pour se rendre aux États-Unis.

Les Invisibles, c'est le titre de cette série de 4 documentaires réalisés par Marc Silver et Gael Garcia Bernal. Chaque documentaire reprend une thématique et dénonce une des atrocités (le kidnapping, le viol, les disparus et les mutilés) que subissent ces personnes en route pour l'espoir d'une vie meilleure.






Personnellement j'ai travaillé en collaboration avec Amnistie Internationale Canada (francophone) pour la traduction des documentaires et la préparation des sous-titres et Amnesty International (France) nous a rejoint.

Les vidéos sont en espagnol et ont été traduites vers le français et vers l'anglais.

Le Monde a même consacré un article à cette initiative le 6 décembre dernier.

lundi 6 décembre 2010

La traduction de documents officiels

Rubber Stamp Tree
Flickr | Jeffrey Beall

Je reçois régulièrement des demandes pour traduire des documents officiels, cependant je ne suis pas encore inscrite à l'Ordre des traducteurs du Québec, même si je suis en train de préparer le dossier, et je n'ai donc pas encore le pouvoir d'effectuer des traductions officielles.

Pour les pays fédéraux comme le Canada et l'Argentine, chaque province possède un collège ou ordre de traducteurs provincial. Seuls les traducteurs agréés de ces ordres respectifs seront habilités à effectuer la traduction de vos documents officiels.

Ainsi, pour prendre un exemple, au Québec, vous devrez vous adresser à l'OTTIAQ. Les ordres ou collèges mettent généralement le nom des traducteurs agréés en ligne, ce qui permet aux clients de trouver facilement les personnes compétentes pour leurs traductions légales.
À Córdoba, en Argentine, ce sera le  Colegio de Traductores de Córdoba.
Autant pour les traductions officielles il est impératif de faire appel à un traducteur agréé, autant pour des traductions d'affaires ou autre, il n'est pas nécessaire de consulter le répertoire de l'Ordre.

L'inscription à un ordre pour un traducteur est un choix. Celle-ci se fait sur concours ou sur dossier, gage de la qualité du traducteur, et l'adhésion est payante, généralement sur base annuelle.
Même au Québec où bon nombre de professions sont régies par des ordres, l'inscription à l'Ordre des traducteurs n'est pas obligatoire.