lundi 8 novembre 2010

Les fêtes de fins d'années, une bonne stratégie commerciale?

Source : noobpreneur

Les décorations d'Halloween sont rangées et les grands magasins ont déjà sorti sapins et guirlandes. Vous l'aurez compris, le temps des fêtes de fin d'années approche à grands pas.
Pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour envoyer une petite carte de vœux à vos clients?
Si l’envoi d’une carte peut être une formidable occasion de reprendre contact et de rappeler votre présence et disponibilité à d’anciens clients, il convient tout de même de passer un minimum de temps à la choisir et à l’écrire, après tout, votre réputation est en jeu.

Au travail !
L’heure est venue de se poser un certain nombre de questions : ma liste de clients est-elle à jour ? Quel effet je veux obtenir en envoyant mes cartes de vœux ? À qui vais-je envoyer des cartes ? Quel est mon budget pour cette opération marketing ?

Choix de la carte
En Amérique du Nord, la carte de vœux est très populaire, il se peut que le client en reçoive un grand nombre, il faut donc choisir avec grand soin sa carte pour qu’elle obtienne l’effet escompté.
Il est moins cher de prendre la même carte pour tous ses clients et de la commander en grande quantité, mieux vaut donc rester neutre sur le choix la carte. Si vos destinataires ne parlent pas tous la même langue, évitez d’opter pour une carte en anglais en pensant que tout le monde comprendra. Ce sera certainement le cas, mais l’effet sera plus réussi si chacun peut s’identifier avec la langue de la carte. La solution la plus simple semble donc d’opter pour une carte sans message et de le rédiger soi-même (à la main si vous avez une jolie écriture).
Mais neutralité ne veut pas dire banalité! On trouve de tout sur Internet si on prend le temps de chercher, donc pas besoin de craquer pour la première carte avec un sapin. Au choix, on peut décider d’inclure sur la carte son logo d’entreprise ou de rester plus subtil, par exemple en se contentant de glisser une carte de visite dans la carte pour rappeler que c’est vous qui envoyez ce message. Attention par contre à inscrire aussi vos coordonnées quelque part sur la carte, avec un tampon ou autre, au cas où la carte d'affaires serait séparée de la carte de vœux.

Rédaction du contenu
Je n’aurais que trois mots : honnêteté, amabilité et concision.
Il s’agit d’établir une relation avec le client, de prendre de ses nouvelles, de lui montrer que nous valorisons notre relation avec lui. Le plus facile est de trouver un détail qui fera mouche, que ce soit par rapport au contenu traduit, aux échanges informels, à la situation géographique du client si elle est différente de la vôtre, etc. Pourquoi ne pas inclure une pointe d’humour par rapport au service offert, écrire un poème, ajouter une illustration, une photo particulièrement admirable (et appropriée à la circonstance), il s’agit là de se démarquer.

Ne pas attendre la dernière minute peut donc s’avérer payant. J’ajouterais aussi que certains services postaux offrent la possibilité de créer des timbres personnalisés, cela pourrait aussi être un bon moyen de sortir du lot.

1 commentaire:

  1. Très bonne idée. C est sur qu il faut sortir du lot mais en restant neutre quand même.

    RépondreSupprimer