dimanche 14 septembre 2008

La traduction au Canada

Après avoir passé une année bien remplie en Argentine, nous avons enfin reçu notre visa pour aller vivre au Canada. Départ prévu le 17 novembre! L'appartement est déjà trouvé, reste à prendre l'avion et s'adapter à notre nouvel environnement!

Nous avons choisi la province de Québec et la belle ville de Montréal pour poser nos valises et commencer notre nouvelle vie.

Maintenant il va falloir que nous commencions tout de zéro!

Je voudrais savoir si quelqu'un pouvait me donner des conseils sur le métier de traducteur au Canada et particulièrement à Montréal. Comment s'installer, trouver du travail, comment et où chercher, quel est le tarif en vigueur, etc... et si vous avez des offres d'emploi bien entendu, n'hésitez pas!
Nous sommes aussi à la recherche de témoignages de personnes qui se seraient installées au Canada, afin de connaitre leurs expériences, savoir comment ça c'est passé.


Tout conseil et commentaire est le bienvenue!

Merci d'avance!

Traducteur voyageur

Vous êtes traducteur et vous souhaitez exercer notre belle profession à l'étranger?

Je vous fais part de mon expérience en tant que traductrice indépendante en Argentine, à Río Cuarto dans la province de Córdoba.

D'abord sachez qu'il est facile de travailler comme traducteur en Argentine, et plus encore lorsqu'on maitrise le français et l'anglais en plus de l'espagnol, car peu de francophones sont installés dans le pays et bien que l'offre ne soit pas aussi abondante qu'en portugais, le fait d'être natif est un atout de poids.

Pour pouvoir facturer vos traductions, il va falloir que vous vous inscriviez à l'AFIP. Bon à savoir, vous pouvez vous inscrire avec votre passeport!

On vous demandera de choisir une catégorie selon les revenus que vous comptez gagner annuellement. La tranche la moins chère équivaut à environ 12 000 pesos par an. Vous devrez payer une somme forfaitaire d'environ 100 pesos par mois. Sachez que le fait d'être indépendant vous donne accès à une mutuelle, à laquelle il faut évidemment s'inscrire car rien n'est automatique ici, mais profitez-en car on ne sait jamais ce qui peut se passer!

Ensuite vous pouvez choisir de vous enregistrer (ou pas) au collège des traducteurs de votre province.

En règle générale, l'Argentine reste un pays plus ou moins flexible et vous allez pouvoir trouver du travail même si vous n'êtes pas en mesure de facturer votre travail. Cependant les charlantans ne manquent pas ici, faites donc bien attention avec qui vous traiter!

En ce qui concerne les prix, en tant que traducteur agréé du collège vous pourrez demander jusqu'à 0,25 peso/mot selon la difficulté du travail.

Sinon, comptez recevoir bien moins! Demandez entre 0,10 et 0,12 peso est un bon début pour rester compétitif, et vous verrez qu'on vous proposera souvent beaucoup moins!

Sachez quand même qu'en tant que natif vous pouvez vous permettre de demander un peu plus, car comme je vous le disais, ils ne sont pas si nombreux que ça (sauf si vous êtes à Buenos Aires où la concurrence francophone est probablement plus nombreuse).

Un petit conseil pour trouver quelques annonces pour débuter:
www.computrabajo.com.ar

Ne vous limitez pas à une province, cherchez dans tout le pays! L'offre est irrégulière mais on trouve de temps à autres des offres intéressantes. Sinon vous pouvez consulter également http://www.zonajobs.com.ar/
SUERTE!